A propos de moi 1 2016-10-16T20:43:51+00:00

Un peu de moi

Mon prénom est Jérémy. Je vis à Paris dans le 11ème mais je ne suis pas un pur Parisien 🙂 Je viens de Vittel (oui comme l’eau), petite bourgade des Vosges. Je suis photographe autodidacte. . J’aime capturer la puissance des regards de personnes inconnues que je rencontre, à travers notamment ce concept de portrait chinois. Le contact se fait plus facilement, j’aime écouter leurs histoires pour vous les compter par la suite.

moi

Plutôt que d’écrire des lignes et des lignes, je vous livre mon portrait chinois :

Si j’étais :

Un photographe : « La fusion de Lee Jeffries et Robert Doisneau. Lee Jeffries pour la puissance de ses portraits, son engagement pour les SDF et la maîtrise de la post-prod. Robert Doisneau pour l’intégralité de son oeuvre, ses scènes de vie dont lui seul à le secret pour les capturer et nous les faire vivre. Pour son humilité et sa simplicité. »

Une photographie : « La première qui m’est venue à l’esprit est le portrait de l’Afghane aux yeux verts, capturée par Steve McCurry. Tout est parfait : la lumière, son expression, ses yeux, le fond vert… »

Un voeu : « Que les gens prennent le temps d’échanger, de se connaître davantage. Qu’on apprenne à vivre ensemble, peu importe nos différences et nos croyances. Que l’humain comprenne qu’il a toujours à apprendre de son voisin ».

Un plat : « La raclette ! Il n’ y a rien de meilleur. Avec du bon fromage fondant, de la charcuterie de qualité, des cornichons et du bon vin. C’est un plat qu’on partage généralement en famille ou avec ses potes, c’est ça que j’aime, de la bonne bouffe et des proches, what else ? »

Une devise : « Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les aimer. » Coluche.

Un peu de concept

« Capturer l’âme d’un inconnu par un portrait photo et l’associer à son portrait chinois pour en dévoiler sa personnalité. »

Rencontrer un inconnu, échanger avec lui, sur son vécu, ses passions, ses goûts, ses rêves, ses envies, ses convictions à travers un portrait chinois. Cela me permet de découvrir la personnalité de chaque personnage croisée sur mon chemin. Viens ensuite le plus dur : capturer son âme, essayer de produire des portraits qui dégagent de l’émotion, des portraits forts, qui vous dévisagent à chaque croisement de regard. Je veux capturer des images marquantes, faire des portraits chinois originaux, qui vous fasse frissonner, peur, rire, pleurer, surprenne.  Je veux rencontrer des milliers de gens pour vous compter leurs histoires.

J’ai besoin de votre soutien. Si ce projet vous plaît, un partage, un like sur facebook, instagram me font extrêmement plaisir et me motive. L’aventure commence aujourd’hui avec vous. Je remercie d’avance toutes les personnes qui ont visité ce site et me suivent sur les réseaux sociaux.

Je voudrai également remercier Alexia et tous mes amis, qui m’encouragent et m’accompagnent sur ce projet.

Jérémy H.

« C’est toujours à l’imparfait de l’objectif que tu conjugues le verbe photographier. »

– Jacques Prévert à Robert Doisneau –