Loading...
LA FAUNE DE PANAME 2017-06-22T09:44:13+00:00

Project Description

A PROPOS DE CE PROJET

Il s’agit de mon premier projet photo. J’ai toujours voulu faire des portraits mais également partager un bout de personnalité des personnages que je rencontre à travers mon concept : faire le portrait chinois d’un inconnu et capturer son âme en prenant son portrait. Afin de mieux comprendre ma démarche, je vous invite à lire les histoires plus bas.

Dillan – Si tu étais un souvenir d’enfance  « Je pense que mon départ en Angleterre est le souvenir d’enfance le plus marquant. J’avais 9 ans et je suis partie avec ma mère, mon père et ma soeur. C’était à la fois dramatique de quitter tout ce que j’avais ici mais aussi bon pour moi. Ca m’a permis de m’ouvrir à une autre culture. »

Joséphine – Si tu étais un film : « Laurence Anyways de Dolan. C’est une trop belle histoire d’amour impossible. C’est un très jolie film »

Si tu étais un souvenir d’enfance : « Quand mon père m’a appris à faire du vélo. C’était en Corée du Sud »

Mathilde, si tu étais un souvenir d’enfance : « je serai un petit bonbon rond à la pêche. J’avais l’habitude d’en manger quand j’étais enfant, c’était mon grand père, qui est aujourd’hui décédé, qui me donnait ça après le repas tous les jours avant de retourner à l’école. Le petit bonbon lorsque j’étais sage (rire). C’est le meilleur souvenir d’enfance que j’ai avec lui. »

Seven – Si tu étais un super-héros : « Un super héros! Van Gogh… Un mec cool. J’aime ses peintures, d’ailleurs je l’ai dessiné en super héros, il s’appelle Black Van Gogh. J’en ai fait dès t-shirt. »

Kamel – Si vous étiez un événement : « Woodstock ! C’est le déclenchement de plein de choses, cette boulimie de liberté, de sexe. Toutes ces frustrations qui ont explosé, de manière spontanée. »

Nathan – Si tu étais un Objet : « Une passoire! Sans ça tu peux pas te faire de pâtes et les pâtes c’est la base pour un étudiant. »

Josie – Si vous étiez une devise : « Ne jamais se résigner, il y a toujours quelque chose à faire, une solution à tout. . »

Alexis – Si tu étais un super-héros : « je serai Marthy Mcfly mec, il a inventé le skateboard et le rock n’ roll  »

Mbamba Toko – Si vous étiez un souvenir d’enfance : « Je me rappelle au Congo, lorsque j’avais 9 ans, je devais passer les épreuves de fin d’année à l’école primaire. J’accompagnais mes grands qui avaient 12 ans. On a dû parcourir une distance de 30 km. Ça m’a beaucoup frappé, à cet âge, parcourir cette distance c’était très dur. Chez moi, on avait pas de moyen de transport, c’était très difficile. Et quand je vois les élèves ici qui ont le métro, le bus, les bicyclettes…et qui ne veulent pas aller à l’école, ça m’énerve. »

Guy – Si tu étais une odeur : « La ganga (rire) Tu vas peut être pas mettre ça sur le portrait, si ? Ça me rappelle ma jeunesse. »

Quentin – Si tu étais une odeur : « L’odeur de la brioche au beurre chez ma grand-mère. »

Jacques – Si vous étiez un vœu : « Que les gens puissent se comprendre, être capable de saisir que les autres aussi aiment, ont des besoins, sont différents. Que les gens s’ouvrent plus, échangent, prennent le temps de comprendre les autres, que les gens soient moins centrés sur eux-mêmes. Ce qui sauve l’humanité, c’est sa diversité. »

Arthur – Si tu étais un événement marquant : « J’ai été moine bouddhiste. J’ai fait 3 semaines d’initiation dans un temple avec un moine, on était tous les deux. C’était il y a 6-7 ans, je vivais en Thaïlande, à Bangkok, j’étais censé travailler mais ca n’a pas trop été le cas, j’aimais faire la fête…J’avais des potes qui habitaient dans un petit village et un jour le moine du village que je connaissais un petit peu m’a dit « Arthur arrête de faire des conneries à Bangkok, viens passer 3 semaines avec moi »…J’ai dit ok et du jour au lendemain je suis passé des grosses teufs à Bangkok à moine bouddhiste. Ça a changé ma vie. »

Steve « without » Job – Si tu étais un voeu : « Redevenir heureux, propre sur moi, avec un métier et en vivre, la vie quoi. T’as vu la gueule que j’ai, elle est défoncée. Je demande pas grand chose, juste du bonheur. D’la tranquilité, tu rentres chez toi le soir pénard au chaud, tu bouffes à ta faim, t’as une famille. Je n’ai pas tout ça, je ne suis plus heureux, ça s’achète pas le bonheur, j’en ai rien à foutre d’être riche, je veux être heureux, comme un enfant. »

Patrick – Si tu étais un objet : « Mon cutter, c’est ma deuxième main, c’est l’objet que j’utilise le plus (il manipule son cutter en me répondant). Plus que mon smartphone d’ailleurs(rire). C’est mon outil principal, tiens il y en a même un mort là-bas, je lui ai fait sa petite boite, c’est tout con hein (il me montre la fameuse boite créée pour THE cutter ). Lui il a connu vla les artistes, il a coupé de ces photographies que certaines personnes en pleureraient rien que de les voir. »

Ariane – Si tu étais un vêtement (cette question a été posée par son amie) : « haha…je serai une petite culotte (rire). Elle peut être super mignonne, elle se fait retirer par des gens plutôt sympa et elle en cache sans trop en cacher »

Jimmy – Si tu étais un souvenir d’enfance : « Hum… Le collège, c’était aux Antilles, c’est les plus belles années de ma vie scolaire…les potes, l’ambiance, tout ça, c’était cool. »

Anatole – Si tu étais un regret : « Le regret de pas avoir été assez..comment dire..confiant. j’ai un manque de confiance en moi parfois et j’ai râté beaucoup de choses à cause de ça : des relations, des opportunités, pleins de trucs qui font que je regrette un peu aujourd’hui. »

Sarah – Si tu étais un dessin animé : « Tom et Jerry, c’est le chat et la souris, j’adore, ils sont trop mignons les deux. Ça change des dessins animés de maintenant (rire). »

Christophe – Si tu étais un regret : « bah je regrette ce qui se passe en ce moment, par rapport aux manifs, c’est ma 6ème manif aujourd’hui et j’ai trouvé qu’il y avait peu de monde, que les gens avaient l’air résignés. Il y a de plus en plus d’agressivité dans les manifs. Mon regret c’est qu’on ai pas réussi à s’unir, c’est décevant. »

Jeanne – Si vous étiez un souvenir d’enfance : « Je vais vous raconter les bêtises que j’ai fait lorsque j’avais 4 ans (rire). Mon père est parti volontaire à la guerre d’Espagne et une voisine était venue visiter maman. Elle lui a dit « oh ces fascistes, ces blancs plein de haine, il faut leur couper la tête ». Moi j’avais 4 ans, je ne savais pas trop de quoi il parlait, alors le lendemain, je suis allé dans le jardin de maman et j’ai coupé toutes les « têtes » des fleurs blanches (rire), elle était pas du tout contente maman (rire). »

Thomas – Si tu étais un objet : « Je serai peut-être un appareil photo… J’aime tout regarder, le point de vue est quelque chose d’important. En fait, je serais même plus précisément un objectif d’appareil photo. Je serais peut-être un 50 mm parce que ça ne déforme pas trop et puis c’est celui que j’utilise tout le temps, c’est polyvalent. »

Mamadou – Si tu étais un voeu : « Je veux juste être libre et qu’on arrête de me prendre pour un méchant immigré. J’ai quitté le Mali pour vivre en paix mais depuis c’est une guerre perpetuelle contre les autorités. »

Alexia – Si tu étais une joie : « Je serais la naissance de mon premier bébé »

Patrick – Si tu étais une odeur : « Celle de mon homme, parce que je l’aime. »

Laura – Si tu étais un vice : « La gourmandise, on dirait pas mais oui (rire)  »

Capitaine Sam – Si tu étais un événement : « Un paquet de carte parce que je suis magicien, je ne fais que des tours avec des cartes et c’est vraiment un objet que je maitrise. En fait je fais trop de choses. »

Shaneze – Si tu étais un symbole : « Heu je ne sais pas…Mohamed Ali tiens ! ça c’était un symbole. Il représentait la combativité, il portait la cause noir, la classe afro-américaine »

Ynes, Si tu étais un animal : « Une lionne pour être la reine de la jungle. La jungle ça serait Paris, je serai la reine de Paris (rire). »

DECOUVREZ MES AUTRES PROJETS

Comments

comments