Loading...
LES OUBLIES 2017-06-18T11:38:43+00:00

Project Description

A PROPOS DE CE PROJET

Ces personnes ne méritent pas notre ignorance. Je veux redonner à nos frères leur dignité et leur importance en les mettant en avant dans ce projet. Vous les voyez tous les jours mais ils sont comme des figurants pour la plupart des gens. Je veux leur donner le premier rôle en partageant leur histoire et leur portrait chinois. Ces gens sont magnifiques. OUI ils sont magnifiques. C’est simplement une beauté différente de celle que la société veut nous vendre.

Voici Moïse, je l’ai rencontré dans la rue, il est SDF and partage sa vie avec son seul ami MC. J’ai essayé de faire son portrait chinois mais c’était impossible. C’est triste, Moïse est en train de perdre la tête, je veux l’aider et aider tous les SDF que je rencontre. La seule chose que j’ai pu faire est de faire son portrait et lui donner un peu d’argent. Ce n’est pas assez, j’ai donc décidé de créer une association pour aider les SDF. Je vous tiendrai informé bientôt sur ce projet.

MC, le fidèle ami de Moïse, c’est lui. On avons échangé sur sa situation. Il est venu en France depuis la guadeloupe pour rejoindre sa mère qui est aujourd’hui décédée. Depuis il a connu échec sur échec. Sa famille est toujours en Guadeloupe, il aimerait la retrouver mais est bloqué ici, faute de moyen et de force.

Jean, rencontré aux forums des Halles

J’étais dans le célèbre quartier du marais quand j’ai vu Jean-Pierre. Il y avait un manège et il était en train de regarder les enfants sur leurs chevaux et leurs calèches. Il était émerveillé par la scène, par la joie des enfants, leurs rires…Les gens autour n’étaient pas très heureux, Jean-Pierre est effrayant et il le sent. Il décide de partir, je le suis. Il est SDF depuis 25 ans…25 ANS ! Il est de Lille et est venu à Paris pour voir la tour Eiffel, il est tombé amoureux et a décidé de rester.

Jean-Pierre – Si tu étais un message : « Qu’il y ait moins de cons »

J’ai rencontré cet « étranger » (il ne voulait pas me donner son prénom) rue Oberkampf. Nous avons échangé environ 15 minutes. Ce fût une rencontre assez difficile, il était assez fermé et ne parlait pas très bien anglais ni français. Malgré ces difficultés, une belle leçon de vie m’a été donnée…

Etranger – Si tu étais une leçon de vie : « sois toujours sincère et bienveillant avec chaque personne. Ne sois jamais méchant, insultant avec tes semblables. J’ai vécu une enfance difficile, je suis devenu violent et Dieu m’a puni, je suis à la rue aujourd’hui. Stp prend ce conseil au sérieux, nourris ton coeur et ton esprit d’amour, fui la haine et la jalousie, tu auras une belle vie.  »

J’ai rencontré Marc place de la République alors que je faisais des portraits. Il m’a interrompu en me demandant pourquoi je faisais ça, pourquoi je posais toutes ces questions à la personne à côté de lui. Je lui expliqué mon concept et le projet sur lequel je travaillais, je sentais qu’il avait envie de me parler…

«ça fait 5 ans que je suis à la rue, je suis fatigué de cette situation, ça me pèse.»

Marc – Si tu étais un objet : « Une maison car je suis à la rue, aujourd’hui elle est dans mon sac à dos (il l’ouvre et me montre son sac de couchage). Regarde, ça c’est ma maison, c’est pas grand chose mais je n’ai que ça. Je commence à en avoir marre, j’aimerais retourner chez moi, aux Antilles. C’est une spirale infernale, il n’y a pas d’issues (Marc a les larmes aux yeux). Tu voies juste derrière, il y a la cantine libre, il m’aide beaucoup en ce moment, pour manger. Sinon je fais la manche pour vivre. »

DECOUVREZ MES AUTRES PROJETS

Comments

comments